Qui nous dit que nous voyons la même chose ?

Qui nous dit que nous voyons la même chose ?

Notre corps même est une métamorphe
Alors la vitesse de chaque bourrasque compte.
Compte des croisements en ce lieu, en ce temps, rapides,
Pendants que d’autres mouvements sont bien plus lents.

Ai-je peur de tomber de tout mes ages ?
Ou ai-je peur aujourd’hui d’un dérapage ?

Qui nous dit que nous avons la même vision ?

Nos corps sont en translation.
En témoigne ce camion de passage,
Et son conducteur à la hauteur d’un géant,
Fixant son cadrant, fixant la montagne,
Pendant que nous sommes assis dans l’herbe,
dans le vert, le bleu, regardant la montagne.

Yann Hamonet | pensée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s